Recrutement : les dangers de la liste d’épicerie!

iStock-516368486.jpgNe vous en faites pas, je ne suis pas en train de vous annoncer que je me recycle dans l’alimentation, loin de là ! Quand je parle de liste d’épicerie, je fais référence au réflexe de mettre de trop nombreux critères de sélection dans un affichage de poste ou un appel de candidature. Souvent, il arrive que ces innombrables critères soient pêle-mêle et, par conséquent, peu pondérés.

Dans bien des cas, une longue liste de critères a pour effet de décourager plusieurs candidats intéressants à appliquer sur le poste. Un peu plus tard dans le processus de sélection, vous constaterez, peut-être, que vos exigences étaient trop nombreuses et vous lâcherez prise sur certains éléments. Il sera alors possible qu’au final vous embauchiez le moins pire des plus motivés au lieu du meilleur dans votre marché!

Utiliser une liste des habiletés recherchées pour définir le « profil » du candidat idéal peut être profitable. Cependant, dans la plupart des cas, le meilleur candidat pour un poste donné n’aura que 70-75% des habiletés recherchées et sera tout de même performant. Il nous faut donc doser nos intentions !

Cette même liste d’épicerie pourrait également vous condamner à ne considérer que des candidats moyens. Je m’explique. Il est fort possible que seuls les candidats très qualifiés et expérimentés possèdent les compétences requises, mais que ces derniers occupent déjà ou aspirent à un poste supérieur.  Votre candidat rêvé risquerait alors de percevoir peu de défis et d’intérêt dans ce nouveau poste.

Il se peut que des candidats, n’ayant pas, à vos yeux, toutes les exigences et les critères recherchés, occupent de tels postes chez vos compétiteurs et obtiennent tout de même du succès. En regard de vos trop nombreux critères, vous pourriez les trouver inintéressants et passer à côté de ceux dont vous avez réellement besoin.iStock-462054661.jpg

Cherchez-vous une liste de compétences ou des personnes capables d’avoir du succès dans le travail que vous souhaitez les voir accomplir ? Il est primordial de s’interroger!  Les gens les plus performants que vous croiserez dans votre carrière auront souvent du succès sans avoir eu, au préalable, toutes les compétences requises.  Ce sont leur détermination, leur grande capacité de travail, ainsi que leurs habiletés d’apprentissage qui auront fait d’eux des employés idéaux.

À court terme, le seul remède, est de faire preuve de parcimonie et de synthèse en évitant les « wish list » interminables et ainsi éliminer trop de bonnes candidatures.   En évitant de considérer les compétences ou connaissances qui peuvent s’acquérir en quelques semaines, faites le test et relevez les compétences VRAIMENT essentielles pour le poste. En plus d’en sortir gagnant, vous vous éviterez de nombreux maux de tête !

Si vos affichages de poste tiennent plus de la liste d’épicerie, il serait important revisiter votre stratégie d’acquisition des ressources humaines et de développement des compétences. La liste d’épicerie, induite par la crainte de faire une erreur de recrutement, est une dangereuse pratique car elle engendre trop souvent des décisions fondées sur la peur plutôt que sur l’ouverture et le discernement !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Recrutement : les dangers de la liste d’épicerie! »

  1. mcezon

    Merci Guillaume pour cette mise au point. Le mieux est l’ennemi du bien 🙂
    Dans une startup, la phase de recrutement des premiers associés ou collaborateurs est critique. Si les compétences sont souvent le point de départ de la recherche, elles ne doivent pas être la priorité. Adhérer à la vision, aux valeurs, à la mission de la startup, sont plus importants et favorisent la loyauté. On peut apprendre ou améliorer des compétences, c’est plus difficile de changer d’état d’esprit et de motivations.
    Cordialement,

    Répondre
    1. gdesnoyers Auteur de l’article

      Vous avez bien raison, dans une dynamique entrepreneuriale la motivation est importante et les valeurs tout autant. Mais certaines compétences et certains traits de personnalité(l’adaptabilité par exemple) peuvent être porteur de succès selon le contexte. Un modèle de sélection équilibré doit comprendre non-seulement les compétences, mais aussi la personnalité et les résultats antérieurs. Trop de gens compétents n’ont pas de succès…Mais il n’y a rien de plus dangeureux qu’un incompétent motivé!!! Bon recrutement!

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s